Le feu

La tradition chinoise nous dit qu’en été le Ciel et la Terre forment un couple parfaitement uni. Un échange constant de leurs souffles accroît la fécondité de la terre et l’épanouissement du règne végétal.
La force jaillissante du printemps va se dynamiser et se prolonger dans le mouvement de l’été, saison ou la nature se trouve en phase d’épanouissement, de maturité, sous l’effet notamment de la chaleur et de la lumière.

La couleur rouge, le sud, l’été se rapportent à l’élément Feu. Symboliquement il évoque aussi la lumière de la conscience, l’esprit : le « Shen », dont le lieu de résidence est dans le cœur.

Le cœur est le lieu de résidence du Shen, énergie spirituelle qui s’exprime en tant que conscience, intelligence. Shen centralise toutes les données psychiques et émotionnelles émanant des autres organes. Le pouvoir de concentration va de pair avec la clarté et le calme mental. Si l’énergie du cœur est équilibrée, les émotions le sont également, leur retentissement psychique et physique sera harmonieux, si au contraire l’énergie du cœur est déséquilibrée, les émotions deviennent difficiles à contrôler, voire incontrôlables.

Les organes Feu sont le cœur, organe yin, et l’intestin grêle, yang. En été l’énergie de ces organes s’active particulièrement. Deux autres fonctions énergétiques s’associent à ces organes : le Maître du cœur et le Triple Réchauffeur.

Le cœur gouverne l’appareil circulatoire, les veines et les artères, il est assisté par le Maître du cœur, enveloppe énergétique qui le protège des attaques climatiques externes.

Le triple réchauffeur est une fonction, sans organe, chargé de relier les trois niveaux du corps : thorax, abdomen, bas du ventre.

L’intestin grêle, entraille yang du Feu, a pour fonction de séparer le pur de l’impur. Un premier tri énergétique des aliments étant effectué dans l’estomac, l’intestin grêle extrait l’essence des aliments et la transmet à la rate. Les déchets seront conduits vers le gros intestin pour être éliminés.

La sueur est le liquide organique qui dépend du cœur. La langue se nomme « bourgeon du cœur », l’examen de la langue est un élément de diagnostique important en médecine chinoise. Outil indispensable à l’expression verbale, la langue est aussi considérée comme le support du mental et donc du Shen du cœur.
Le rire et la parole correspondent en tant qu’expression vocale à l’élément Feu.
La circulation du sang, en médecine chinoise, est intimement liée à la circulation de l’énergie, l’une n’allant pas sans l’autre. La circulation de l’énergie et donc du sang peut être perturbée par de multiples facteurs, tels que les influences climatiques, une alimentation erronée, des vêtements trop serrés ou encore des troubles émotionnels. Une circulation ralentie affectera les organes.

Pour être soulagé de certains troubles spécifiques liés au déséquilibre du Feu et de l’énergie cœur, le qi gong est un excellent outil d’accompagnement et de soutien.

Extrait du tableau de correspondance des cinq éléments concernant l’élément Feu

ÉLÉMENT
FEU
saison été
évolution croissance
organes yin cœur
entrailles yang intestin grêle
couleur rouge
saveur amer
odeur brûlé
climat chaleur
tissus vaisseaux sanguins
organe des sens langue
fonction parole
liquide sueur
signe extérieur visage
expression vocale parler
voix rire
mouvement agitation
émotion qui lèse excitation -stress
état psychique joie
points cardinaux sud