L’eau

L'EAU

Selon la tradition chinoise, nous sommes en hiver depuis le 14 novembre.

L'hiver est la saison associée à l'élément Eau. Mais on ne pense pas ici à l’eau vive des rivières, l’eau qui court gaiement sur les pierres des torrents, mais plutôt à l’eau qu’on aperçoit dans le creux des ravins lorsqu’on se penche pour en voir le fond. Le ravin est ici porteur d’une sensation de vide, de vertige, d’angoisse, de peur.

L’eau possède une grande faculté d’adaptation, épousant parfaitement les formes de tout réceptacle. Dans sa course, l’obstacle sera érodé ou contourné, mais avec le temps, franchi. Même les eaux les plus paisibles en apparence restent activent, continuent d’avancer. Cette faculté sur le plan psychique correspond au pouvoir d’introspection et à l’inconscient.

Le mouvement Eau correspond à l’apogée du yin car c’est le moment de l’année où les nuits sont plus longues que les jours. Le soleil se lève si tard que nous sortons du lit avant lui et il sera déjà couché lorsque nous rentrerons le soir dans nos maisons.

Nous devrions prendre nos quartiers d’hiver, semblables aux animaux qui hibernent. Dans la nature le silence se fait, tout est repos, la sève a reflué, les feuilles sont tombées, les arbres sont dépouillés. L’hiver est silence, lenteur, période d’intériorisation de mort apparente.

La couleur associée à l’élément eau est le noir.

Le climat associé à l’hiver est le froid, il est yin par rapport à la chaleur, yang.

L’énergie des reins et de la vessie, organes Eau s’affaiblit très vite sous l’effet du froid, attention aux douleurs lombaires, lumbagos, sciatiques, douleurs de genoux et problèmes urinaires. Sans ressortir les ceintures de flanelle de nos grands-pères, n’oublions pas de nous couvrir les lombes et le sacrum, entretenons la chaleur de nos pieds, le seul fait d’avoir les pieds froids affaiblit l’énergie des reins et par conséquent rend tout l’organisme vulnérable aux agents pathogènes.

Les reins : fondement de notre équilibre physiologique, de notre vigueur physique autant que de notre force mentale, d’où l’importance d’avoir «les reins solides».

Outre la régularisation de l’eau dans l’organisme, soutenue dans cette activité par l’énergie des reins la vessie entretient des relations étroites avec le système nerveux autonome.

L’organe des sens de l’élément Eau est l’oreille. Les oreilles sont considérées comme «les orifices du rein». L’ouïe est la faculté sensorielle qui soutient l’énergie du rein, avoir l’ouïe fine va de pair avec des reins solides. Il est possible de nourrir le rein par des sons appropriés, les sons graves notamment le tambour et le violoncelle favorisent l’enracinement.

La bonne tonicité des cheveux et leur solidité dépendent de l’énergie des reins. Une belle chevelure est l’indice d’une bonne vigueur du rein.

La saveur de la saison est le salé, le rein en a besoin, surtout en hiver, mais pas en trop grande quantité, un peu de sel fortifie le rein mais une alimentation trop salée ramollit rein et cœur et durcit les vaisseaux. Au-delà du sel lui-même, la saveur salée concerne toute une catégorie d’aliments qu’il est recommandé de consommer l’hiver, toutes les légumineuses : haricots secs, lentilles, pois chiches, petits pois, fèves, ainsi que les légumes racines : carottes, pommes de terre, navets. Parmi les fruits citons la châtaigne et les noix.

S’il est bien un élément pour lequel le Qi gong est efficace, c’est l’Eau. Le but global de cette pratique est de fortifier l’énergie vitale, le jing, qui siège dans les reins, organes de l’Eau. c’est pour cette raison qu’on le qualifie de «gymnastique de longévité» : en fortifiant le jing, il permet de vieillir dans de meilleures conditions.

Un petit extrait du tableau de correspondance des cinq éléments concernant l’élément Eau

ÉLÉMENT
EAU
saison hiver
évolution stagnation - mort (pour renaissance au printemps)
organes yin reins
entrailles yang vessie
couleur noir
saveur salé
odeur putride
climat le froid
tissus os - moelle
organe des sens oreilles
fonction ouïe
liquide urines
signe extérieur cheveux
expression gémir - se plaindre
voix Plaintive - faible
mouvement être debout
émotion qui lèse peur
état psychique angoisse
points cardinaux nord